Association Maladie et Accident au Travail

Aide aux victimes : maladie professionnelle et accident du travail


Cliquez ici pour nous contacter gratuitement

Tableau 79 – Lésions chroniques du ménisque à caractère dégénératif

Pour toutes vos questions l’Association est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00.
“Vous pouvez compter sur l’Association d'Aide aux Victimes de France pour vous épauler. Bon courage à chacun.”
Le président d’honneur de l’AVF, Patrick Kloepfer

Page mise à jour le 20/07/2022 par Association d'Aide aux Victimes de France

Tableau 79 - Lésions chroniques du ménisque à caractère dégénératif

Définition

Pour commencer, les lésions chroniques du ménisque se caractérisent par des douleurs aux genoux, des gonflements, de craquement, ou plus encore d’un blocage de l’articulation.

Les ménisques sont des disques articulaires que l’on retrouve principalement au niveau des genoux. Ces disques peuvent avoir des lésions suites à des efforts intenses ou à des chocs.

Cette pathologie touche principalement les artisans :

  • Poseurs de sols,
  • Maçons,
  • Carreleurs,
  • Chauffagistes,
  • Electriciens,
  • Plombiers, etc…

Le médecin établit le diagnostic d’une lésion méniscale en manipulant le genou et en demandant des examens d’imagerie.

Afin de soigner cette lésion, il est important de reposer le genou. De plus l’immobilisation par attelle est parfois nécessaire.

C’est une maladie qui est reconnue comme maladie professionnelle, elle survient dans les métiers où il faut fréquemment s’accroupir puis se relever ou alors effectuer des torsions au niveau des genoux. Outre la douleur, la déchirure d’un ménisque peut venir bloquer le genou et limiter les mouvements.

Pour en savoir plus, sur comment déclarer une maladie professionnelle.

Tableau 57 – Lésions chroniques du ménisque à caractère dégénératif


DÉSIGNATION DES MALADIES

DÉLAI

de prise en charge

LISTE LIMITATIVE DES TRAVAUX

susceptibles de provoquer ces maladies

Lésions chroniques à caractère dégénératif du ménisque isolées ou associées à des lésions du cartilage articulaire, confirmées par IRM (*) ou au cours d’une intervention chirurgicale.

(*) L’arthroscanner le cas échéant.

2 ans

Travaux comportant des efforts ou des ports de charges exécutés habituellement en position agenouillée ou accroupie.

Pour en savoir plus

Tableau n° 79 En savoir plus sur cet article…

Modifié par Décret n°2017-812 du 5 mai 2017 – art. 1

Enfin d’autres questions ? N’hésitez pas à contacter la permanence de l’association !