Association Maladie et Accident au Travail

Aide aux victimes : maladie professionnelle et accident du travail


Cliquez ici pour nous contacter gratuitement

Tableau 76 – Maladies liées à des agents infectieux ou parasitaires contractées en milieu de soins

Pour toutes vos questions l’Association est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00.
“Vous pouvez compter sur l’Association d'Aide aux Victimes de France pour vous épauler. Bon courage à chacun.”
Le président d’honneur de l’AVF, Patrick Kloepfer

Page mise à jour le 18/03/2020 par Association d'Aide aux Victimes de France

Tableau n° 76 En savoir plus sur cet article…

Modifié par DÉCRET n°2015-1419 du 4 novembre 2015 – art. 1

Maladies liées à des agents infectieux ou parasitaires contractées en milieu d’hospitalisation et d’hospitalisation à domicile, ou en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

DÉSIGNATION DES MALADIESDÉLAI de prise en chargeLISTE LIMITATIVE DES TRAVAUX SUSCEPTIBLES de provoquer ces maladies
A. – Infections dues aux staphylocoques : Manifestations cliniques de staphylococcie : – septicémie ; – atteinte viscérale ; – panaris, avec mise en évidence du germe et typage du staphylocoque.10 joursTous travaux accomplis par le personnel de soins et assimilé, de laboratoire, de service, d’entretien ou de services sociaux mettant au contact d’un réservoir de staphylocoques.
B. – Infections dues aux pseudomonas aeruginosa : – septicémie ; – localisations viscérales, cutanéo-muqueuses et oculaires, avec mise en évidence du germe et typage du pseudomonas aeruginosa.15 joursTous travaux effectués par le personnel de soins et assimilé, de laboratoire, de service, d’entretien ou de services sociaux mettant au contact d’un réservoir de pseudomonas aeruginosa.
C. – Infections dues aux entérobactéries : Septicémie confirmée par hémoculture.15 joursTous travaux effectués par le personnel de soins et assimilé, de laboratoire, de service, d’entretien ou de services sociaux mettant au contact d’un réservoir d’entérobactéries.
D. – Infections dues aux pneumocoques : Manifestations cliniques de pneumococcie : – pneumonie ; – broncho-pneumonie ; – septicémie ; – méningite purulente, confirmée par isolement bactériologique du germe ou par les résultats positifs d’une recherche des antigènes solubles.10 joursTous travaux effectués par le personnel de soins et assimilé, de laboratoire, de service, d’entretien ou de services sociaux mettant au contact d’un réservoir de pneumocoques.
E. – Infections dues aux streptocoques bêta-hémolytiques : Manifestations cliniques de streptococcie :
Tous travaux effectués par le personnel de soins et assimilé, de laboratoire, de service, d’entretien ou de services sociaux mettant au contact d’un réservoir de streptocoques bêta-hémolytiques.
– otite compliquée ;15 jours
– érysipèle ;15 jours
– broncho-pneumonie ;15 jours
– endocardite ;60 jours
– glomérulonéphrite aiguë, confirmées par mise en évidence de streptocoques bêta-hémolytiques du groupe A.30 jours
F. – Infections dues aux méningocoques : – méningite ; – conjonctivite, confirmées par la mise en évidence de Neisseria meningitidis.10 joursTous travaux effectués par le personnel de soins et assimilé, de laboratoire, de service, d’entretien ou de services sociaux mettant au contact d’un réservoir de méningocoques.
G. – Fièvres typhoïde et paratyphoïde A et B confirmées par une hémoculture mettant en évidence la salmonelle en cause et par le sérodiagnostic de Widal.21 joursTous travaux effectués par le personnel de soins et assimilé, de laboratoire, de service, d’entretien ou de services sociaux mettant au contact d’un réservoir de salmonelles.
H. – Dysenterie bacillaire confirmée par la mise en évidence de shigelles dans la coproculture et par la séroconversion.15 joursTous travaux effectués par le personnel de soins et assimilé, de laboratoire, d’entretien, de service ou de services sociaux mettant au contact d’un réservoir de shigelles.
I. – Choléra confirmé bactériologiquement par la coproculture.7 joursTous travaux effectués par le personnel de soins et assimilé, de laboratoire, d’entretien, de service ou de services sociaux mettant au contact d’un réservoir de vibrions cholériques.
J. – Fièvres hémorragiques (Lasse, Ebola, Marburg, Congo-Crimée) confirmées par la mise en évidence du virus et/ou la présence d’anticorps spécifiques à taux significatif.21 joursTous travaux effectués par le personnel de soins et assimilé, les autres personnels du service d’hospitalisation et le personnel de laboratoire de virologie mettant au contact des virus.
K. – Infections dues aux gonocoques : Manifestations cliniques : – gonococcie cutanée ; – complications articulaires, confirmées par isolement bactériologique du germe.10 joursTous travaux effectués par le personnel de soins et assimilé, de laboratoire, d’entretien, de service ou de services sociaux mettant au contact de malades infectés.
L. – Syphilis. Tréponématose primaire cutanée confirmée par la mise en évidence du tréponème et par la sérologie.10 semainesTous travaux effectués par le personnel de soins et assimilé, de laboratoire, d’entretien, de service ou de services sociaux mettant au contact de malades infectés.
M. – Infections à Herpes virus varicellae : Varicelle et ses complications : – complications de la phase aiguë : septicémie, encéphalite, neuropathie périphérique, purpura thrombopénique, pneumopathie spécifique, varicelle grave généralisée ; – complications dues à l’infection chronique par le virus : zona et ses manifestations cutanée, auriculaire, ophtalmique, méningée, neurologique périphérique, algies post-zostériennes chez une personne ayant été atteinte antérieurement d’une varicelle.21 joursTous travaux effectués par le personnel de soins et assimilé, personnel de service, d’entretien ou de services sociaux, mettant en contact avec des malades présentant une varicelle ou un zona.
N. – Gale : Parasitose à Sarcoptes Scabei avec prurit et éventuellement surinfection des atteintes cutanées dues au parasite. En dehors d’un contexte épidémique, l’affection devra être confirmée par l’identification des sarcoptes.7 joursTous travaux effectués par le personnel de soins et assimilé, de laboratoire, d’entretien, de service ou de services sociaux mettant en contact direct avec des porteurs de cette scabiose.