Association Maladie et Accident au Travail

Aide aux victimes : maladie professionnelle et accident du travail


Cliquez ici pour nous contacter gratuitement

Tableau 71 – Affections oculaires dues au rayonnement thermique

Pour toutes vos questions l’Association est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00.
“Vous pouvez compter sur l’Association d'Aide aux Victimes de France pour vous épauler. Bon courage à chacun.”
Le président d’honneur de l’AVF, Patrick Kloepfer

Page mise à jour le 20/07/2022 par Association d'Aide aux Victimes de France

Retrouvez le tableau 71 du régime général des maladies professionnelles lié aux affections oculaires dues au rayonnement thermique !

Tableau 71 - Affections oculaires dues au rayonnement thermique

Définition

Pour commencer, une affection oculaire est, dans le vocabulaire médical, une maladie relative aux yeux qui peut toucher la cornée, le cristallin, le nerf optique, l’iris ou encore la cataracte etc.

De plus, les rayonnements thermiques sont des rayonnements électromagnétiques générés par l’agitation thermique de particules dans la matière.

Dès lors, les rayonnements thermiques peuvent être à l’origine de lésions oculaires. Ainsi les travailleurs exposés aux rayonnements thermiques peuvent faire reconnaître leur maladie en tant que maladie professionnelle.

Ce sont surtout les salariés exposés habituellement au rayonnement thermique de verre ou de métal portés à incandescence qui peuvent déclarer leur affection oculaire en maladie professionnelle.

Si vous souhaitez savoir comment déclarer une maladie professionnelle.

Affections oculaires dues au rayonnement thermique

Date de création : 17 septembre 1982.

DÉSIGNATION DE LA MALADIEDÉLAI de prise en chargeLISTE LIMITATIVE DES TRAVAUX SUSCEPTIBLES de provoquer cette maladie
Cataracte.15 ansTravaux exposant habituellement au rayonnement thermique de verre ou de métal portés à incandescence.

Pour en savoir plus

Tableau n° 71 En savoir plus sur cet article…

Créé par Décret 85-1353 1985-12-17 art. 1 JORF 21 décembre 1985

Enfin d’autres questions ? N’hésitez pas à contacter la permanence de l’association !