Association Maladie et Accident au Travail

Aide aux victimes : maladie professionnelle et accident du travail


Cliquez ici pour nous contacter gratuitement

Tableau 63 – Affections provoquées par les enzymes

Pour toutes vos questions l’Association est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00.
“Vous pouvez compter sur l’Association d'Aide aux Victimes de France pour vous épauler. Bon courage à chacun.”
Le président d’honneur de l’AVF, Patrick Kloepfer

Page mise à jour le 18/07/2022 par Association d'Aide aux Victimes de France

Définition

Pour commencer, une affection est, dans le vocabulaire médical, une maladie. Dès lors des affections peuvent être provoquées par les enzymes.

En effet, les enzymes sont des protéines dont le rôle est de catalyser les réactions chimiques du vivant. Ainsi les enzymes facilitent et accélèrent les réactions chimiques dans notre organisme.

Affections provoquées par les enzymes

DÉSIGNATION DES MALADIESDÉLAI de prise en chargeLISTE INDICATIVE DES PRINCIPAUX TRAVAUX susceptibles de provoquer ces maladies
Lésions eczématiformes récidivant en cas de nouvelle exposition au risque ou confirmées par un test épicutané.15 joursPréparation, manipulation, emploi des enzymes et des produits en renfermant, notamment :
– extraction et purification des enzymes d’origine animale (trypsine), végétale (broméline, papaine, ficine), bactérienne et fongique (préparés à partir des bacillus subtillis, aspergillus, orysae) ;
– fabrication et conditionnement de détergents renfermant des enzymes.
Ulcérations cutanées.7 jours
Conjonctivite aiguë bilatérale récidivant en cas de nouvelle exposition ou confirmée par un test.7 jours
Rhinite récidivant en cas de nouvelle exposition au risque ou confirmée par test.7 jours
Asthme objectivé par explorations fonctionnelles respiratoires récidivant en cas de nouvelle exposition au risque ou confirmé par test.7 jours

Pour en savoir plus

Tableau n° 63 En savoir plus sur cet article…

Modifié par Décret n°2003-110 du 11 février 2003 – art. 2 JORF 13 février 2003

Enfin d’autres questions ? N’hésitez pas à contacter la permanence de l’association !