Association Maladie et Accident au Travail

Aide aux victimes : maladie professionnelle et accident du travail


Cliquez ici pour nous contacter gratuitement

Tableau 46 – Mycoses cutanées

Pour toutes vos questions l’Association est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00.
“Vous pouvez compter sur l’Association d'Aide aux Victimes de France pour vous épauler. Bon courage à chacun.”
Le président d’honneur de l’AVF, Patrick Kloepfer

Page mise à jour le 19/07/2022 par Association d'Aide aux Victimes de France

Mycoses cutanées

Définition

Les mycoses cutanées sont des maladies de la peau dues à des champignons microscopiques. Elles peuvent affecter la peau, les ongles et le cuir chevelu.

Mycoses cutanées

(délai de prise en charge : trente jours)

Date de création : 18 février 1967.

DÉSIGNATION DES MALADIESDÉLAI de prise en chargeLISTE LIMITATIVE DES TRAVAUX SUSCEPTIBLES de provoquer ces maladies
La nature mycosique de l’atteinte doit être confirmée par examen direct et culture.
A. – Mycoses de la peau glabre.30 joursMaladies désignées en A, B, C :
Lésions érythémato-vésiculeuses et squameuses, circinées, appelées encore herpès circiné.Travaux en contact des mammifères, exécutés dans les abattoirs, les chantiers d’équarrissage, les ménageries, les élevages, les animaleries, les garderies d’animaux, les laboratoires où sont utilisés des animaux d’expérience ; travaux de soins et de toilettage.
B. – Mycoses du cuir chevelu.30 joursTravaux exécutés dans les brasseries et les laiteries relevant du régime général des salariés du commerce et de l’industrie.
Plaques squameuses du cuir chevelu supportant un mélange de cheveux sains et de cheveux cassés courts, accompagnés quelquefois d’une folliculite suppurée (Kérion).
C. – Mycoses des orteils.30 joursMaladies désignées en C :
Lésions érythémato-vésiculeuses et squameuses avec fissuration des plis interdigitaux, ou aspect blanc nacré, épaissi de l’épiderme digital ou interdigital accompagné ou non de décollement, de fissures épidermiques.Travaux exécutés dans les bains et piscines : surveillance de baignade, application de soins dans les stations thermales, les établissements de rééducation. Activités sportives exercées à titre professionnel.
Ces lésions peuvent atteindre un ou plusieurs orteils, s’accompagner éventuellement d’onyxis (généralement du gros orteil).Travaux en mines souterraines, chantiers du bâtiment, chantiers de travaux publics.

Pour en savoir plus

Tableau n° 46 En savoir plus sur cet article…

Modifié par Décret 88-575 1988-05-06 art. 12 JORF 7 mai 1988

Enfin d’autres questions, n’hésitez pas à contacter la permanence de l’association !