Association Maladie et Accident au Travail

Aide aux victimes : maladie professionnelle et accident du travail


Cliquez ici pour nous contacter gratuitement

Tableau 36 – Affections provoquées par les huiles et graisses d’origine minérale ou de synthèse

Pour toutes vos questions l’Association est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00.
“Vous pouvez compter sur l’Association d'Aide aux Victimes de France pour vous épauler. Bon courage à chacun.”
Le président d’honneur de l’AVF, Patrick Kloepfer

Page mise à jour le 18/03/2020 par Association d'Aide aux Victimes de France

Tableau n° 36 En savoir plus sur cet article…

Modifié par Décret n°2003-110 du 11 février 2003 – art. 2 JORF 13 février 2003

AFFECTIONS PROVOQUEES PAR LES HUILES ET GRAISSES D’ORIGINE MINERALE OU DE SYNTHESE

DÉSIGNATION DES MALADIESDÉLAI de prise en chargeLISTE LIMITATIVE DES TRAVAUX SUSCEPTIBLES de provoquer ces maladies
– A –– A –
Papulo-pustules multiples et leurs complications furonculeuses (les lésions sont habituellement localisées à la face dorsale des mains et des bras et à la partie antérieure des cuisses et sont parfois étendues aux régions en contact direct avec les parties des vêtements de travail imprégnées d’huile ou de fluide).7 joursManipulation et emploi de ces huiles et graisses d’origine minérale ou de synthèse lors des travaux suivants : – tournage, décolletage, fraisage, perçage, alésage, taraudage, filetage, sciage, rectification et, d’une façon générale, tous travaux d’usinage mécanique des métaux comportant l’emploi de ces produits ; – tréfilage, forgeage, laminage, trempe à l’huile dans l’industrie métallurgique ; – travaux d’entretien, de réparation et de mise au point mécanique comportant l’emploi d’huiles de moteurs, d’huiles utilisées comme composants de fluides hydrauliques, de fluides hydrauliques et autres lubrifiants ; – travaux du bâtiment et des travaux publics comportant l’emploi des huiles de décoffrage du béton ; – travaux comportant la pulvérisation d’huile minérale ; – travaux comportant l’emploi d’huiles d’extension dans l’industrie du caoutchouc, d’huiles d’ensimage de fibres textiles ou de fibres minérales, d’huiles de démoulage et d’encres grasses dans l’imprimerie.
Dermite irritative.7 jours
Lésions eczématiformes récidivant en cas de nouvelle exposition au risque ou confirmées par un test épicutané.15 jours
– B –– B –
Granulome cutané avec réaction gigantofolliculaire.1 moisTravaux comportant la pulvérisation d’huiles minérales.
– C –– C –
Insuffisance respiratoire liée à un granulome pulmonaire confirmé médicalement ou à une pneumopathie dont la relation avec l’huile minérale ou la paraffine est confirmée par la présence au sein des macrophages alvéolaires de vacuoles intracytoplasmiques prenant les colorations usuelles des lipides.6 moisTravaux de paraffinage et travaux exposant à l’inhalation de brouillards d’huile minérale.