Association Maladie et Accident au Travail

Aide aux victimes : maladie professionnelle et accident du travail


Cliquez ici pour nous contacter gratuitement

Tableau 34 – Organophosphorés anticholinestérasiques, phosphoramides et carbamates hétérocycliques anticholinestérasiques

Pour toutes vos questions l’Association est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00.
“Vous pouvez compter sur l’Association d'Aide aux Victimes de France pour vous épauler. Bon courage à chacun.”
Le président d’honneur de l’AVF, Patrick Kloepfer

Page mise à jour le 19/07/2022 par Association d'Aide aux Victimes de France

Organophosphorés anticholinestérasiques, phosphoramides et carbamates hétérocycliques anticholinestérasiques

Définition

Pour commencer, les organophosphorés sont des toxiques létaux. Ils sont souvent utilisés comme pesticides.

De ce fait les travailleurs étant exposés à ses produits peuvent contracter de nombreux problèmes de santé. Dans ce cas, ces maladies peuvent être qualifiées de maladies professionnelles.

Si vous souhaitez déclarer votre maladie en maladie professionnelle.

Affections provoquées par les phosphates, pyrophosphates et thiophosphates d’alcoyle, d’aryle ou d’alcoylaryle et autres organophosphorés, anticholinestérasiques ainsi que par les phosphoramides et carbamates hétérocycliques anticholinestérasiques

DÉSIGNATION DES MALADIESDÉLAI de prise en chargeLISTE INDICATIVE DES PRINCIPAUX TRAVAUX susceptibles de provoquer ces maladies
A. – Troubles digestifs : crampes abdominales, hypersalivation, nausées ou vomissements, diarrhée.3 joursToute préparation ou manipulation des phosphates, pyrophosphates et thiophosphates d’alcoyle, d’aryle ou d’alcoylaryle et autres organophosphorés anticholinestérasiques ainsi que des phosphoramides et carbamates hétérocycliques anticholinestérasiques.
B. – Troubles respiratoires : dyspnée asthmatiforme, oedème broncho-alvéolaire.3 jours
C. – Troubles nerveux : céphalées, vertiges, confusion mentale accompagnée de myosis.3 jours
D. – Troubles généraux et vasculaires : asthénie, bradycardie et hypotension, amblyopie. Le diagnostic sera confirmé dans tous les cas (A B, C, D) par un abaissement significatif du taux de la cholinestérase sérique et de l’acétylcholinestérase des globules rouges, à l’exception des affections professionnelles provoquées par les carbamates.3 jours
E. – Syndrome biologique caractérisé par un abaissement significatif de l’acétylcholinestérase des globules rouges.3 jours

Pour en savoir plus

Tableau n° 34 En savoir plus sur cet article…

Modifié par Décret 89-667 1989-09-13 art. 3 JORF 17 septembre 1989

Enfin vous avez d’autres questions ? N’hésitez pas à contacter la permanence de l’association !