Association Maladie et Accident au Travail

Aide aux victimes : maladie professionnelle et accident du travail


Cliquez ici pour nous contacter gratuitement

Tableau 33 – Maladies professionnelles dues au béryllium et à ses composés

Pour toutes vos questions l’Association est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00.
“Vous pouvez compter sur l’Association d'Aide aux Victimes de France pour vous épauler. Bon courage à chacun.”
Le président d’honneur de l’AVF, Patrick Kloepfer

Page mise à jour le 15/07/2022 par Association d'Aide aux Victimes de France

Retrouvez sur cette page tout ce qu’il faut savoir sur les maladies professionnelles dues au béryllium et à ses composés !

Maladies professionnelles dues au béryllium et à ses composés

Définition

Pour commencer, le béryllium est un métal dont l’utilisation industrielle est très répandue. En effet, il est connu pour de nombreuses propriétés avantageuses :

  • Légèreté
  • Point de fusion élevé
  • Grande résistance mécanique
  • Bonne conductivité électrique et thermique

Malheureusement, les travailleurs exposés au béryllium mettent en danger leur santé car ce métal est très cancérogène, et l’inhalation de ses poussières peuvent créer des problèmes respiratoires.

Si vous souhaitez déclarer votre maladie professionnelle.

Maladies professionnelles dues au béryllium et à ses composés

DÉSIGNATION DES MALADIESDÉLAI de prise en chargeLISTE INDICATIVE DES PRINCIPAUX TRAVAUX susceptibles de provoquer ces maladies
A. – Manifestations locales :Travaux exposant au béryllium et à ses composés, notamment : – broyage et traitement du minerai de béryllium (béryl) ; – fabrication et usinage du béryllium, de ses alliages et de ses combinaisons ; – fabrication et utilisation de poudres à base de sels de béryllium destinées au revêtement intérieur des tubes à fluorescence.
Dermite aiguë ou eczématiforme récidivant en cas de nouvelle exposition au risque15 jours
Conjonctivite aiguë ou récidivante5 jours
B. – Manifestations générales :
Bronchopneumopathie aiguë ou subaiguë diffuse avec apparition retardée de signes radiologiques le plus souvent discrets.30 jours
Fibrose pulmonaire diffuse avec signes radiologiques, troubles fonctionnels et signes généraux (amaigrissement, fatigue), confirmée par des épreuves fonctionnelles respiratoires, y compris les complications cardiaques (insuffisance ventriculaire droite) et les complications pleuropulmonaires secondaires (pneumothorax spontané).25 ans

Pour en savoir plus

Tableau n° 33 En savoir plus sur cet article…

Modifié par Décret n°2003-110 du 11 février 2003 – art. 2 JORF 13 février 2003

Enfin, si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à contacter la permanence de l’association !