Association Maladie et Accident au Travail

Aide aux victimes : maladie professionnelle et accident du travail


Cliquez ici pour nous contacter gratuitement

Tableau 27 – Intoxication professionnelle par le chlorure de méthyle

Pour toutes vos questions l’Association est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00.
“Vous pouvez compter sur l’Association d'Aide aux Victimes de France pour vous épauler. Bon courage à chacun.”
Le président d’honneur de l’AVF, Patrick Kloepfer

Page mise à jour le 13/07/2022 par Association d'Aide aux Victimes de France

Retrouvez sur cette page tout ce qu’il faut savoir sur l’intoxication professionnelle par le chlorure de méthyle.

Définition

Pour commencer le chlorure de méthyle est produit naturellement par des algues marines et la décomposition du bois.

Le chlorure de méthyle est surtout utilisé pour la fabrication du silicone.

Malheureusement le chlorure de méthyle peut affecter le système nerveux et peut être à l’origine de cancer, si le salarié est en contact constant avec celui-ci. Les symptômes sont :

  • Des maux de têtes
  • Des nausées
  • Des étourdissements
  • De la somnolence
  • De la confusion

Dès lors, il est possible de qualifier l’intoxication par le chlorure de méthyle en maladie professionnelle.

Intoxication professionnelle par le chlorure de méthyle

DÉSIGNATION DES MALADIES DÉLAI de prise en charge LISTE INDICATIVE DES PRINCIPAUX TRAVAUX susceptibles de provoquer ces maladies
Vertiges. 7 jours Préparation, emploi et manipulation du chlorure de méthyle, notamment : réparation des appareils frigorifiques.
Amnésie. 7 jours
Amblyopie. 7 jours
Ataxie. 7 jours
Accidents aigus (coma, délire) en dehors des cas considérés comme accidents du travail. 3 jours

Pour en savoir plus

Tableau n° 27 En savoir plus sur cet article…

Créé par Décret 85-1353 1985-12-17 art. 1 JORF 21 décembre 1985

Pour finir, vous pouvez contacter l’association si vous avez d’autres questions !