Association Maladie et Accident au Travail

Aide aux victimes : maladie professionnelle et accident du travail


Cliquez ici pour nous contacter gratuitement

Les différentes maladies

Pour toutes vos questions l’Association est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00.
“Vous pouvez compter sur l’Association d'Aide aux Victimes de France pour vous épauler. Bon courage à chacun.”
Le président d’honneur de l’AVF, Patrick Kloepfer

Page mise à jour le 16/04/2020 par Association d'Aide aux Victimes de France

 Nous listons ici les différentes maladies professionnelles les plus courantes. Une maladie est  professionnelle lorsqu’elle est la conséquence d’une exposition un risque physique, chimique ou biologique, ou résulte des conditions dans lesquelles il exerce son activité professionnelle et si elle figure dans un des tableaux du régime général ou agricole de la Sécurité sociale.

 Prenez le temps de vous renseigner sur le site afin de bien maîtriser votre dossier de recours en maladies professionnelles.

 Vous pouvez demander à votre médecin traitant s’il faut ou non faire une déclaration de maladie professionnelle.

 Il y a des conditions dans les tableaux maladies professionnelles à vérifier ( voir sur le site les tableaux ).

 Il peut être utile de faire une déclaration de maladie professionnelle même lorsque celle-ci n’est pas désignée dans un des tableaux.

 Il faut faire rédiger par le médecin un  certificat médical descriptif.

Exemple de question de victime sur la maladie professionnelle

Renseignement maladie professionnelle

Je suis un ancien mineur de fond aux charbonnages de France, j’ai plusieurs taux d’invalidité ! Mais en dernier lieux je suis reconnue avec un taux de 40% en plus pour un cancer de la vessie au tableau 16/bis des maladies professionnelles mon total des taux ipp est à 72% mais payés à 36% par mois ! J’ai fais une demande pour faute inexcusable contre mon ancien employeur ( charbonnage de France ) suite à mon cancer de la vessie au tableau 16//bis . Ma question serait quel est le montant que je pourrai prétendre si la faute de l’employeur est reconnue.