Association d'Aide aux Victimes de France

Aide aux victimes : maladie professionnelle et accident du travail


Accident du travail sur un chantier – artisans – BTP

Pour toutes vos questions l’Association est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00.
“Vous pouvez compter sur l’Association d'Aide aux Victimes de France pour vous épauler. Bon courage à chacun.”
Le président d’honneur de l’AVF, Patrick Kloepfer

Définition de l’accident de travail sur un chantier – artisans – BTP

Un accident du travail sur un chantier est un accident qui entraîne un dommage matériel ou corporel durant les périodes de travail, les temps de déplacement nécessaire à votre travail (trajet domicile-travail, déplacement) et lorsque vous êtes dans les locaux professionnels même lorsque vous êtes en pause.

Bon à savoir : dans le cas où vous êtes entrepreneur indépendant, la Sécurité Sociale des Indépendants peut verser des indemnités journalières.

Déclaration d’un accident de travail sur un chantier

Si vous êtes victime d’un accident du travail sur un chantier vous devez le déclarer immédiatement à votre employeur ou au plus tard 24h après la suite de l’événement. Votre employeur est votre responsable direct sur site, il suffit de l’informer oralement et de bien préciser qu’il s’agit d’un accident du travail (certains employeurs peuvent essayer de fermer les yeux). Par la suite votre employeur dispose de 48h pour faire parvenir la déclaration d’accident du travail à la caisse d’assurance maladie du salarié.

Plus d’informations sur comment déclarer un accident du travail.

Indemnisation d’un accident de travail sur un chantier

En tant que salarié, si vous êtes victime d’un accident du travail sur un chantier vous avez le droit à des indemnités journalières de la part de l’assurance maladie, c’est-à-dire que vous percevrez de l’argent chaque jour où vous ne pouvez pas aller travailler. Dans le cas où suite à l’accident vous avez des séquelles sur le long terme ou à vie, vous pouvez également bénéficier d’une rente.

Bon à savoir : dans le cas où vous ne disposez pas de travail et que votre situation salariale est irrégulière (vous travaillez au noir), en cas d’accident du travail sur un chantier c’est à votre employeur de vous indemniser intégralement, la Sécurité Sociale ne prendra rien en charge. Si par exemple vous vous tranchez l’avant-bras sur une machine, c’est à l’employeur de vous indemniser.

Exemple de question de victimes suite à un accident du travail sur un chantier

Opération après un accident au travail sur un chantier

Suite a un accident au travail je suis tombé d’un fourgon, en déchargeant un carton de carrelage   sur un chantier. Je suis tombé sur le coté gauche  coude et l’épaule. pour le coude l’endroit qui était le plus voyant car très gonflé et très douloureux j’ai passé une radio et  échographie et avec un traitement tout est rentre dan l’ordre. J’ai toujours des douleurs dans l’épaule et une amplitude limitée mon médecin m’a prescrit une ordonnance pour passer une radio et une échographie  qui notifiait intra-tendineuse de 8 et 2.3mm pouvant correspondre a de fins dépôts calciques. je suis passé devant la médecine du travail qui a appeler la DRH pour m’arrêter de nouveau. Ayant toujours très mal mon médecin m’a orienté ver un rhumatologue qui m’a fait une infiltration ça n’a rien donné elle a demandé un irm et m’a orienté ver un docteur pour avoir un avis chirurgical  Le docteur a  programmé un arthroscanner . Je viens de me faire opèrer. Il n’y avait pas de calcification. Mon employeur a demandé une expertise médicale qui ont retenu et m’a fait passer en commission de reforme pour me passer en maladie